Archive for juin 2010

Athènes 31/5, Manifestation de solidarité en dehors de l’ambassade israélienne : la barbarie policière en images

juin 1, 2010

——

——–

——————–

——————

(more…)

La colère s’est exprimée partout en France : nouvelle manifestation mardi 1/6

juin 1, 2010

La colère s’est exprimée partout en France : nouvelle manifestation demain mardi

—————–

Nous n’avons pas encore tous les compte-rendus des nombreuses manifestations qui se sont déroulées dans toute la France. Lille annonce ainsi 1500 manifestants qui se sont répandus dans toute la ville. Dans la capitale, les Champs Elysées ont été complètement bloqués pendant des heures.

Malgré les jets de lacrymogène de la police aux ordres d’un gouvernement qui protège les criminels plutôt que ses citoyens, les manifestants parisiens ont refusé de rester parqués dans un petit périmètre à la sortie du métro Franklin Roosevelt.

Plus de 3000 personnes ont occupé pendant des heures les Champs Elysées, ainsi que la portion de l’avenue Matignon menant à l’ambassade d’Israël, longuement conspuée aux cris de « Fermez l’ambassade des assassins israéliens ! »

La colère et l’indignation ne sont pas éphémères. C’est pourquoi nous manifesterons à nouveau demain contre la collaboration de notre gouvernement avec le terrorisme d’Etat israélien. Une collaboration qui a permis et encouragé les nouveaux massacres de civils israéliens.

A Kouchner, notre grand spécialiste de l’humanitaire, qui a laissé assassiner des participants à une mission humanitaire, et qui se dit ensuite « très choqué », nous avons des comptes à demander.

Nous voulons savoir jusqu’à quand la France va bafouer ses propres engagements de faire respecter les conventions de Genève, les résolutions de l’ONU et les droits de l’Homme ? Un carnage annoncé par avance par les criminels, dans les eaux internationales : pourquoi aucun de nos dirigeants n’a levé le petit doigt ? Sans doute estimaient-ils tous Israël incapable de mettre ses promesses à exécution et de se livrer à un massacre de civils pour la enième fois ?

Et maintenant, qu’attendent-il pour exiger la libération de tous les otages internationaux et palestiniens ? Et pour exiger la levée du blocus de Gaza ?

Chacun sait qu’il suffirait que la France suspende sa collaboration militaire, commerciale ou culturelle avec l’occupant israélien pour que ce dernier cesse de se croire tout permis.

Qu’attend-on ? Qu’est qui les empêche de le faire ?

C’est ce que nous comptons demander demain, lors de notre présence devant le ministère des affaires étrangères.

RENDEZ-VOUS CE MARDI 1ER JUIN A 18 H DEVANT LE QUAI D’ORSAY (M° INVALIDES)

CAPJPO-EuroPalestine

Meurtre des humanitaires internationaux

juin 1, 2010

Meurtre des humanitaires internationaux:

Israel, c’est vous les terroristes!

CNT

Dans la nuit du 30 au 31 mai, cinq bateaux chargé d’aide humanitaire ont tenté de briser le blocus imposé à la bande de Gaza par l’État israélien.

Partis de Chypre, ils devaient apporter à la population des matériaux de construction, des maisons préfabriquées, de l’aide médicale, des fournitures scolaires…

Les Gazaoui manquent en effet de tout à cause de l’embargo dont ils sont victimes. De plus les destructions infligées lors de l’invasion de janvier 2009 ont aggravé les conditions de vie. L’objectif de la flotte humanitaire est donc double. Tout d’abord, il s’agit d’apporter à la population une aide indispensable à sa survie que ce soit dans le domaine du logement, de la santé ou bien de l’éducation. Rien de bien méchant pour Israël a priori. Mais cela va à l’encontre de la volonté de l’État sioniste de briser la population palestinien. Permettre à des familles palestiniennes d’avoir un toit, permettre à la population de se soigner, permettre à des enfants d’aller à l’école ne peut être toléré par Israël.

C’est de la Résistance car le peuple palestinien reste en vie ! Le deuxième objectif des bateaux est donc politique : briser le blocus, aider
la Palestine à survivre, faire plier Israël dans son œuvre de barbarie destructrice à l’encontre du peuple de Palestine.

Israël avait donc prévenu : la flotte de bateaux ne passerait pas. Ils ont tenu parole de la pire de façon. Les commandos de la marine israélienne ont attaqué les bateaux et leurs passagers internationaux. En effet cette démarche est internationale et regroupe des militants français (Mission civile), des grecs, des américains… ainsi que des députés turcs. Naturellement la flotte n’avait aucun moyen de se défendre contre ce déchainement de violence. Bilan : 10 morts d’après l’armée israélienne mais au moins 16 d’après Aljezira ! L’idéologie de haine et de peur de l’autre développé par les sionistes a encore frappé.

La CNT dénonce avec la plus grande colère ce nouvel exemple de la Terreur
pratiquée par Israël. Nous sommes aussi très inquiets pour les camarades qui étaient présents sur les bateaux.

Le Groupe de Travail Palestine de la CNT appelle :

  • à se rassembler lundi 31 mai à 18h30 devant l’ambassade israélienne à Paris (M° Franklin Roosevelt)
  • à se joindre à tous les rassemblements qui seront organisés aujourd’hui en province
  • à organiser dans l’unité avec les organisations progressistes la mobilisation contre la barbarie israélienne

Secrétariat international de la CNT

19 morts et plus de 60 blessés suite à l’assaut meurtrier de l’armée israélienne sur les bateaux de la Flottille de la Liberté

juin 1, 2010

——————

—————–